Transformation : une ferme dromoise (2017)

Réhabilitation partielle d’une vieille bâtisse à Pont-de-Barret et assistance à maîtrise d’ouvrage. Mission esquisse et AMO livrée, poursuivies par la maîtrise d’ouvrage et actuellement en cours de réalisation. Surface 600m2.

 

La Colline 2Relevé La CollineDiagramme 1Rendu 2

Une grande paroi protectrice, et des bijoux artisanaux

Le projet est celui d’une grande paroi et de petits bijoux, pour palier aux freins repérés et recomposer les dynamiques spatiales possibles de l’existant.

Le projet de la paroi est simple, majeur et central.Son dessin devra respecter les volumes existant en plaçant la paroi en alignement avec le départ de l’arche, laissant presque intouché l’espace actuel dans ses dimensions. Il voudra mettre en valeur l’ancien en le rendant visible et fonctionnel à la fois – à savoir en le préservant de la désuétude et donc de l’abandon.

Le projet des bijoux est de l’ordre de l’acupuncture architecturale : un travail sur de petites pièces artisanales, qui, ici et là, seraient capables de rendre à l’ensemble sa cohérence et sa puissance. Une fenêtre à l’est dans la cuisine pour la lumière matinale et une ouverture vers l’atelier pour ouvrir vers un cellier et des toilettes plus accessibles ; un escalier en colimaçon pour desservir la partie nuit et une petite paroi en matériaux récupérés sur site (pierres, porte, fenêtres) pour fermer au rez-de-jardin ; un escalier dans le muret du jardin pour l’accès au jardin et un cercle de pierre au sol devant l’arche pour l’hospitalité extérieure, un verger et un terrain de sport engazonné sur la partie avant de la maison ; un abri de jardin en bois, un jardin thérapeutique et un bassin à l’arrière… Autant de petites réalisations à réaliser selon l’envie et les possibilités, au cours du temps et des choix pris.